Chine
Voyages

La Chine reprend la délivrance des Visas

La Chine a rouvert ses portes aux touristes étrangers et reprend la délivrance de visas à partir de  mercredi 15 mars 2023 après trois ans de restrictions, en raison de la pandémie de Covid-19.

La Chine avait fermé ses frontières à tous les détenteurs de visa en mars 2020, y compris les titulaires de permis de résidence, par crainte d’une nouvelle vague de contaminations depuis l’étranger. Les échanges entre la Chine et l’étranger étaient fortement limités depuis lors, par l’obligation d’une quarantaine dès l’arrivée sur le territoire chinois pour tous les voyageurs. Cette mesure emblématique de la politique sanitaire dite du « zéro Covid » de Pékin a été levée en janvier, à la faveur d’un retour progressif à une vie normale en Chine.

La reprise des visas touristiques était le dernier vestige de cette politique sanitaire. La levée de cette mesure est donc une excellente nouvelle pour les touristes étrangers, qui peuvent désormais envisager de visiter la Chine sans subir de quarantaine à leur arrivée.

Tous types de Visas

À partir du 15 mars 2023, la Chine reprendra l’émission de tous les types de visas, y compris les visas touristiques. Jusqu’à cette date, seuls les visas d’affaires « M » et « F » ainsi que le visa de travail « Z » étaient délivrés par l’ambassade de Chine.

Selon un avis publié par le ministère chinois des Affaires étrangères, la Chine va reprendre la délivrance de « tous types de visas » pour les ressortissants étrangers, y compris ceux à des fins touristiques. Les visas délivrés avant la fermeture des frontières le 28 mars 2020 et qui n’ont pas encore expiré retrouvent leur validité pour se rendre en Chine. La Chine va également rétablir les possibilités de certaines entrées sans visa, dont celles vers l’île touristique de Hainan (Sud) ou celles permises aux croisiéristes faisant escale à Shanghai.

L’annonce de cette mesure intervient au lendemain de la clôture d’une importante session annuelle du Parlement chinois, qui a reconduit le président Xi Jinping pour un nouveau mandat de cinq ans – le troisième – à la tête du pays et désigné un nouveau Premier ministre. Li Qiang, ce dernier, a averti lundi qu’il serait difficile pour son pays d’atteindre cette année son objectif de croissance « d’environ 5 % », déjà l’un des plus faibles depuis des décennies.

Avant la pandémie de Covid-19, la Chine avait accueilli en 2019 quelque 65,7 millions de visiteurs internationaux, selon les données de l’Organisation mondiale du tourisme des Nations unies. Cette réouverture progressive des frontières chinoises devrait donc permettre de relancer le tourisme dans le pays, qui est l’une des plus grandes destinations touristiques du monde.

Les Chinois pouvaient voyager depuis janvier

Depuis janvier, les ressortissants chinois peuvent de nouveau quitter leur pays pour faire du tourisme. Durant l’épidémie, seuls les déplacements pour raisons impérieuses étaient autorisés tandis que les autorités chinoises avaient suspendu la délivrance des passeports. La reprise des visas touristiques devrait donc également stimuler le tourisme intérieur chinois.

La Chine a supprimé la quarantaine pour les arrivées internationales en janvier lors d’une réouverture partielle qui a suscité une vague de joie et de soulagement des citoyens – à la fois les centaines de millions de personnes isolées à l’intérieur du pays au cours des trois dernières années et celles à l’étranger séparées de leurs proches.

Les voyageurs à destination de la Chine sont toutefois tenus de passer un test Covid 48 heures avant le départ et doivent remplir les résultats dans leurs formulaires de déclaration de santé aux douanes.

De son coté et dans un avis mis à jour le 10 mars, le département d’État américain exhorte les citoyens américains à reconsidérer tout voyage en Chine, y compris à Hong Kong et Macao, en raison de « l’application arbitraire des lois locales » et du risque de détention injustifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *